Vie pratique



Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison thtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vie pratique > Baisse du prix de l'eau

Baisse du prix de l'eau

Depuis 60 ans et jusqu'au 31 décembre 2017, un contrat d'affermage liait Villeneuve à Véolia pour la distribution de l'eau potable des 13 000 abonnés du centre-ville. Au terme de plusieurs mois de discussion, un nouveau délégataire, AGUR, assurera ce service public avec une importante baisse du tarif de 16 %. Les explications de Patrick Cassany, Maire de Villeneuve.

Patrick Cassany maire de Villeneuve-sur-LotEn 2018, l'eau sera à moins de 2 € le m3. A quoi sera due cette baisse ?
En 2017, nous avions une fenêtre de tir pour agir, pour redéfinir notre système de distribution de l'eau potable. Cela correspond à la fin du contrat qui nous liait depuis 60 ans à Véolia pour la distribution de l'eau potable en centre- ville. Comme je l'avais indiqué en 2014, j'ai souhaité que nous mettions à profit cette opportunité pour remettre à plat notre système de distribution de l'eau, avec un objectif très clair : obtenir pour les Villeneuvois une baisse significative du prix de l'eau, tout en assurant une excellente qualité de service.

Comment avez-vous procédé ?
Dans un 1er temps, j'ai proposé au Conseil municipal de transférer la compétence eau potable au syndicat départemental Eau 47 ; cela a été voté à l'unanimité. Ce transfert nous a permis d'avoir une vision qui dépasse le seul cadre communal, et de disposer d'une véritable expertise technique. Cela nous a aussi permis d'assurer la sécurisation de l'approvisionnement en eau potable qui est pompée dans le Lot.
Dans un 2d temps, j'ai souhaité que nous définissions un « juste prix de l'eau », comme si Eau 47 devait exploiter ce réseau en régie. Nous avons ainsi fixé un prix de référence. Ce prix est tombé à 1,99 € par m3. Ensuite, nous avons « ouvert le jeu » à la concurrence, mais en fixant aux candidats ce prix de référence pour éviter tout risque de dumping uniquement sur ce critère, et au détriment de la qualité. Nous avons ainsi pu juger les propositions des 4 sociétés qui ont ré- pondu sur la qualité du service public. C'est l'offre présentée par AGUR qui a ainsi été choisie.

Qui est AGUR ?
C'est une société régionale, pas une multinationale, dont le siège est à Bayonne. Elle exploite les services d'eau et d'assainissement de 260 collectivités dans le Sud-Ouest comme Saintes, Cap Ferret ou Boulazac... Ce sera pour AGUR un challenge à relever puisqu'elle n'intervenait pas jusqu'à présent en Lot-et-Garonne. Une ville de notre taille sera donc un beau challenge à relever pour poursuivre son développement.

Une baisse du prix de l'eau et des services en plus ?
Le premier objectif était effectivement d'obtenir la baisse du prix de l'eau. C'est fait. Avec 1,99 €/m3, nous aurons le prix de l'eau potable le moins cher du 47, où il est en moyenne de 2,80 €/m3.
Mais nous avons souhaité aussi améliorer la qualité du service public de l'eau potable en favorisant la proximité car nous voulions placer les usagers au cœur du système. C'est pour cette raison qu'une agence commerciale ouvrira en 2018 en centre-ville, avec des horaires adaptés. Cela est aussi cohérent avec notre volonté de remettre des services en centre-ville. Par ail- leurs, il n'y aura plus de frais de mise en service lorsque les gens déménagent. Enfin, d'un point de vue social, AGUR versera au CCAS un chèque eau annuel de 22 500 € pour les personnes en difficulté et cotisera au Fonds Social Logement du Département.

Et pour les Villeneuvois des secteurs ruraux ?
Ces changements vont concerner les Villeneuvois qui habitent en ville et payent leur facture à Véolia, soit environ 13 000 foyers.
Pour les habitants des zones rurales, desservis par la SAUR, il n'y aura aucun changement dans l'immédiat. Le contrat d'affermage avec la SAUR s'achève fin 2019. C'est à ce moment- là qu'Eau 47 lancera une procédure d'appel d'offres pour ces secteurs qui, au-delà de Villeneuve, couvrent des communes au sud et au nord du Lot.


Assainissement : en baisse aussi de 13 %
La compétence assainissement appartient désormais à la Communauté d'Agglomération du Grand Villeneuvois pour Villeneuve, Bias et Pujols. Là aussi, un ancien contrat d'affermage liait la collectivité à Véolia et, là encore, tout a été remis à plat. Au terme d'une mise en concurrence , c'est la société AGUR qui a été retenue. Cela se traduira aussi par une baisse importante du prix pour les usagers de l'assainissement collectif de l'ordre de 13 % à Villeneuve, Bias et Pujols.

Dernière modification : jeudi 11 janvier 2018