L'équipe municipaleLe nouveau conseil municipal de Villeneuve-sur-Lot a été installé ce vendredi 3 juillet 2020.
Conseil municipal en vidéo Retrouvez les séances du conseil municipal en images. Conseil municipal du 11 février 202
Permis de végétaliser Vous rêvez de plus de nature dans votre quartier ? A vous de jouer ! Etape 1 Faites
La Réserve citoyenne et solidaire de la commune La Ville met en place une réserve communale citoyenne et solidaire, fondée sur les principes du bé

Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleClick en Villeneuvois
Accueil > Ma Ville > Action coeur de ville : en avant toute !

Action coeur de ville : en avant toute !

Une ville est séduisante si elle est vivante. Pour accélérer le pouls de la Bastide, l’équipe municipale s’est plus que mobilisée : les premières actions sont lancées, certaines démarrent avant l’été.

Action coeur de ville«Ce sera un travail de longue haleine, mais Villeneuve le vaut bien ». Guillaume Lepers n’en démord pas : l’attractivité de la Bastide est essentielle. Elle répond à une double ambition :améliorer les conditions de vie des Villeneuvois et conforter le rôle moteur de Villeneuve dans le développement du Grand Villeneuvois. Bâti sur cinq axes de travail, le projet se fait fort d’articuler le développement économique et commercial, la mobilité et les connexions, la restructuration de l’habitat en cœur de ville, la mise en valeur de l’espace public et du patrimoine et l’accès aux services publics.

« Nous n’aurons peut-être pas la possibilité de tout faire, concède-t-il, mais je veux m’en donner tous les moyens. J’ai promis aux Villeneuvois de les réconcilier avec leur ville, je le ferai ! ».


Sélectionnée dans le cadre du plan national « Action cœur de ville », Villeneuve peut escompter un soutien financier de l’État. Mais sans attendre, elle fait des appels du pied à des partenaires financiers pour l’accompagner dans ses projets afin de se faire aider, sans plomber les finances municipales. Parmi les dossiers déjà dans les tuyaux, figurent en bonne place la réflexion sur l’aménagement du boulevard Georges-Leygues, la réhabilitation de logements vacants et dégradés, le traitement des berges de la rive droite du Lot, le repositionnement de la place Lafayette ou encore la végétalisation du parvis de Sainte-Catherine, laquelle est attendue courant 2021.


Noël à Villeneuve-sur-Lot



Entretien

Questions à Gérard Régnier, adjoint en charge de l'urbanisme

Gérard Régnier« Hiérarchie, cohérence, lisibilité : nos actions se déclinent avec méthode »

Vous êtes chargé de mettre en œuvre le programme Action cœur de ville. Quels en sont l’esprit et les priorités ?

« Action coeur de ville » est un projet global de dynamisation du centre-ville. Il est totalement transversal, ce qui rend la tâche passionnante,mais aussi complexe. Dans ces cas-là, il faut agir avec méthode : tout mettre à plat, échanger,hiérarchiser les priorités et les chiffrer. Tous les domaines d’intervention doivent se compléter.Nous nous sommes penchés d’abord sur les déplacements. Mieux circuler et mieux stationner à Villeneuve est indispensable. La finalité est d’aboutir à un modèle cohérent,conciliant lisibilité et sécurité, pouvant intégrer des solutions de mobilité innovantes, dans un esprit de « smart city ».
L’habitat est aussi prioritaire, avec une double entrée : améliorer les conditions de vie des habitants et être attractif pour de nouveaux venus. C’est à la fois lutter contre le mal-logement, aider à la rénovation et embellir l’espace public.

Œuvrer pour l’attractivité du centre-ville,cela sous-entend-il de lourds et coûteux travaux à venir ?

Pas nécessairement, même si le « bien vivre »n’a pas de prix. Nous voulons créer du flux,favorable au commerce. Ce sont parfois des idées simples : la végétalisation du parvis en est une, comme le sont aussi les espaces de repos,les jeux pour enfants, les bancs… Il nous faut redonner une vraie fonction au centre-ville et renforcer sa destination de lieu commercial et convivial. C’est essentiel et ce n’est pas le plus cher à réaliser.
En termes de services, nous voulons aussi répondre aux besoins d’une population fragile et développer les offres en direction de la jeunesse. Inventer notre avenir doit se faire en concertation et transparence avec les riverains,les commerçants, les résidents. Car travailler sur le cœur de ville, au-delà des travaux ou des espaces publics, c’est travailler sur les liens sociaux, la sécurité des rues,leur propreté. Il faut que chacun redevienne citoyen.



Focus sur

Les projets en cours


Végétalisation du parvis
Belle et vide, la place pavée qui entoure l’église Sainte-Catherine est pour le moins… minérale.L’objectif est de la rendre plus agréable, plus conviviale, plus fraîche. Des esquisses existent déjà, mais pour l’heure, le permis d’aménager est soumis à l’accord de la Direction Régionale des Affaires culturelles, susceptible d’organiser des fouilles préventives si le sol était creusé.En tout état de cause, la Ville est dans les starting-blocks pour un démarrage rapide des opérations.

Logement centre-ville
Une OPAH-RU sera lancée mi-mars pour cinq ans. Cette opération vise à soutenir financièrement les propriétaires qui prévoient des travaux d’embellissement dans leurs habitations en coeur de ville. 85 projets pourront être subventionnés,dont 65 destinés à la location. Afin de diversifier l’occupation,la Ville a signé une convention avec Action Logement, qui réserve les logements aux salariés des entreprises locales.

Recyclage d’îlots
En coeur de ville, des immeubles anciens et vacants sont très dégradés. Pour sécuriser et assainir les îlots auxquels ils appartiennent, la mairie ne s’interdit pas d’envisager des démolitions qui laisseraient place à des cours ou des placettes publiques. L’état des lieux est encours.

La venelle de ParisLa venelle de Paris
Le principe, qui consiste à rouvrir et remettre dans l’espace public une venelle privatisée afin de créer des accès aux logements situés à l’étage des commerces, est acquis. À ce jour,elle est enfin rentrée dans le domaine communal. Une réunion publique pour présenter le projet aux riverains est prévue mais suspendue en raison des contraintes sanitaires. Néanmoins, les services sont prêts pour démarrer l’assainissement, effacer les climatiseurs qui l’encombrent, et accompagner les propriétaires dans le réaménagement des appartements. La Ville travaille aussi sur la récupération des eaux de pluie pour arroser les végétaux du parvis.

Circulation et stationnement
L’étude vient d’être lancée. L’idée est, là encore, de revoir les modes de circulation et la façon de se déplacer dans la Bastide, dont la logique échappe parfois à la raison. Cette étude, qui va conditionner tous les projets futurs de voirie, comprend aussi les entrées de ville. Elle intègre les liaisons douces, qu’il s’agisse de pistes cyclables, de cheminements piétons voire de piétonnisation. Le stationnement, qu’il soit résidentiel ou commerçant, et les zones de parking seront eux-aussi clarifiés. La restitution est prévue en septembre.


Dernière modification : jeudi 25 février 2021