Inscrivez-vous pour la recevoir :

La rainetteSaison théâtraleAchetez en Villeneuvois
Accueil > Vie pratique > Moustique tigre > Chez vous aussi, coupez l'eau aux moustiques !

Chez vous aussi, coupez l'eau aux moustiques !

coupons l'eau aux moustiques80 % des lieux de ponte du moustique tigre sont sur l’espace privatif.

Dans les jardins, sur les terrasses ou les balcons, dès que le moustique trouve de l'eau, ou un récipient qui pourra en contenir plus tard, il peut pondre. Alors une seule solution pour limiter le nombre de moustiques : lui couper l'eau.

Quelques exemples de lieux où le moustique peut pondre et des solutions possibles pour l'en empêcher.
(source CNEV : Centre National d'Expertise sur les Vecteurs)

Attention, même après plusieurs mois au sec, ses œufs peuvent éclore en 4 à  6 jours s'ils se retrouvent dans l'eau. Il est donc nécessaire de renouveler ces opérations régulièrement et surtout après chaque pluie.
>>> En savoir plus sur le moustique tigre et son cycle de vie


moustique tigre conseilsRécipients involontairement exposés à la pluie (déchets divers, jouets, bâches, pots, seaux,  poubelles de jardin, bacs, pneus, bâches plastiques, arrosoirs, brouettes …)

Élimination, retournement ou mise à l’abri de la pluie. Certains récipients peuvent être percés (poubelles de jardin par exemple)  Tendre les bâches pour éviter la formation de poches d’eau dans les plis,


Récipients volontairement exposés à la pluie (citernes, fûts ou tout réceptacle pour arrosage)
Couvrir les réserves d’eau avec de la moustiquaire ou du tissu de façon hermétique afin d’interdire tout accès aux moustiques.
Attention : la plupart des réserves d’eau vendues dans le commerce ne sont pas hermétiques ! La présence de couvercle ne suffit pas toujours à empêcher le moustique de pénétrer à l’intérieur.

videz l'eauVases
Renouvellement régulier de l'eau (1 à  2 fois par semaine) ou remplissage à  l'aide de sable humide.

Soucoupes sous les pots de fleurs
Mettre du sable dans la soucoupe autour de la base du pot. La plante profitera de l’humidité sans que le moustique soit à même de se reproduire, la présence d’eau stagnante lui étant indispensable. Suppression durant toute la durée du risque.

Gouttières obstruées ou avec défaut de pente.
Curage, débouchage, réparation.

conseils contre les moustiquesBassins d’ornement
Vidange, remplissage à l’aide de sable, introduction de poissons prédateurs de larves (poissons rouges, gambusies…). Utilisation d'un larvicide sélectif.

Piscines
Entretenir régulièrement les piscines, les maintenir en service minimum toute l’année  ou à défaut les remettre en service lors de la saison propice aux moustiques (du 1er avril jusqu’à fin octobre en métropole). Veiller au bon dosage du chlore. Empêcher la formation de poches d’eau sur les bâches de protection jusqu’à la remise au service.
Remarque : une piscine correctement entretenue et en fonctionnement ne produit pas de moustiques.

Regards du réseau pluvial équipés de bacs de décantation
Bétonner le fond du bac jusqu’à hauteur de la base du tuyau d’évacuation
ou percer le fond pour favoriser l’infiltration progressive de l’eau dans le sol
ou assécher le bac après chaque épisode pluvieux entre début mai et fin octobre chaque année
ou traiter régulièrement l’eau à l’aide d’un produit anti larvaire agréé

Siphons de sol
Percer les siphons ou réaliser une encoche dans le rebord central lorsqu’ils sont reliés au réseau pluvial et qu’il n’y a pas de risque de remontées de mauvaises odeurs.
ou à défaut  les purger régulièrement à l’aide du jet d’eau (1 fois par semaine entre début mai et fin octobre) voire les traiter régulièrement avec du chlore.

Pots de fleurs avec réserves d’eau
Empêcher le moustique d’accéder à la réserve d’eau en empruntant la colonne de remplissage ou la surverse du pot.
Rendre le système hermétique à l’aide de tissu ou de moustiquaire.

Pieds de parasols
Vider régulièrement et complètement les réservoirs et colonnes des pieds de parasol qui se remplissent avec  les pluies ou l'arrosage. Lester avec du sable.

Pompes de relevage
Assécher le bac de la pompe après chaque épisode pluvieux entre début mai et fin octobre ou à  défaut traiter l'eau à  l'aide de produits anti larvaires agréés.

Boutures
Garder les boutures en vue et changer régulièrement l’eau (1 fois par semaine)

Caniveaux
Eviter les contrepentes

Terrasses sur plots
En cas de stagnation d'eau sous les dalles de la terrasses, pomper l'eau à  l'aide d'un aspirateur à  eau, ou traiter régulièrement l'eau à  l'aide de produits anti larvaires agréés ou à  défaut avec du chlore







Dernière modification : lundi 31 août 2020