Archives saison culturelle 2015 2016



    Inscrivez-vous pour la recevoir :

    La rainetteSaison thtraleAchetez en Villeneuvois
    Accueil > Divers > Archives saison culturelle 2015 2016 > Lettre d'une inconue

    Lettre d'une inconue

    De Stefan Zweig

    THEATRE

    Mercredi14 octobre
    20h 30
    Tout public
    Durée: 1 h 30
    Tarif :  title

    Le secret sublimement révélé d’un amour sans retour.
    Un duo magistral.

    Elle l’a aimé toute sa vie sans qu’il s’en rende compte, elle luiadresse une lettre d’amour bouleversante.
    « À présent tu sais, non, tu devines seulement à quel point je t’aiaimé, et cependant cet amour ne te pèse pas. Je ne te manqueraipas – cela me console. »
    Un homme est passé à côté de l’amour que lui portait celle qu’ila à peine regardée, elle-même passant à côté de sa vie et desautres, se privant de sa propre histoire pour en rêver une autre.
    Quadrature d’un cercle fou.
    Sur un même plateau cohabitent subtilement deux êtres qui serépondent sans se parler, mêlant l’imagination débordante d’unerelation fantasmée pour l’une, à la prise de conscience coupabled’une destruction malgré lui, pour l’autre.Voilà Éros propulsé en enfer, celui de la passion ravageuse d’uneinconnue tout entière consumée pour un célèbre romanciervolage.
    Dans ce no man’s land d’une union qui n’existe pas, un enfantest né, pourtant. Et c’est sa disparition, prématurée, qui poussel’inconnue à sortir de l’ombre pour mieux y retourner. Sa mortdevient le révélateur de tout ce qui a précédé : celle qui n’est déjàplus prend enfin corps dans l’esprit de l’autre. Terrible décalaged’espace et de temps reconstitué par la magie de la scène.
    Sarah Biasini, en si troublante fille de sa mère Romy Schneider,est éblouissante, déchirante de gravité et de fragilité, capable deporter les plus beaux sentiments sans retour.

    « Toute la profondeur et la sensualité du texte, l’amour de l’autre,pour l’autre, l’oubli de soi, le don de soi, résonnent sur cette scène. »
    L’Express

    Mise en scène : Christophe Lidon
    Adaptation théâtrale : Michaël Stampe
    Lumière : Marie-Hélène Pinon
    Son : Michel Winogradoff
    Avec Sarah Biasini, Frédéric Andrau
    Production : Acte 2, en accord
    avec RS C, Les Graveurs d’Estampes
    © Pacôme Poirier Wikispectacles

    Dernière modification : mardi 30 août 2016